Le Conte merveilleux en Europe – Charles Perrault et les Frères Grimm

Allemand, Français et Arts plastiques

Le Conte merveilleux en Europe – Charles Perrault et les Frères Grimm

Niveau 5e
Thématique Langues et cultures étrangères (thème principal) Culture et création artistiques
Notions abordées
  • S’exprimer.
  • Raconter une histoire.
  • Comprendre et interpréter.
  • Réaliser des illustrations.

Disciplines

Allemand / Français
  • S’exprimer de façon maîtrisée en s’adressant à un auditoire.
  • Raconter une histoire.
  • Participer de façon constructive à des échanges oraux.
  • Comprendre et interpréter des productions littéraires et artistiques.
Arts plastiques Réaliser des illustrations de contes traditionnels.

Production finale

Concours de narration de contes.
Exposition au CDI.

Des questions qui se posent

Les auteurs de contes tels que Charles Perrault ou Jacob et Wilhelm Grimm sont connus dans le monde entier. Leurs noms sont associés aux contes merveilleux mais de nombreux aspects différencient l’œuvre de Perrault de celle des Frères Grimm.
Quels sont les contextes historiques et géographiques de ces écrivains ?
Quelles sont leurs sources et leurs motivations pour écrire et collecter des contes ?
Quel est leur public ?

Introduction

En première année d’apprentissage d’une LV2, les compétences des élèves dans la langue cible sont encore limitées (niveau A1/A1+). En lien avec d’autres disciplines et en mettant en œuvre les compétences transversales du Socle (Socle commun : 1,2,3 et 5), les élèves germanistes pourront contribuer à la réalisation d’un projet commun et évolutif tout en progressant en allemand.

Les disciplines associées seront, selon les ressources des établissements, le Français, l’Histoire et la Géographie, les Arts ainsi que la Documentation. Ce projet est évolutif puisqu’il pourra être continué tout au long du cycle 4. Le canevas proposé ici se limite à la classe de 5e.

Lire ou relire des contes dans différentes langues et éditions constituent la base d’un voyage de découverte qui relie les cultures et les époques. Ensemble, les élèves créeront une carte numérique, interactive et plurilingue de contes merveilleux en Europe, traceront des itinéraires, établiront des liens entre contes et auteurs de différentes époques et de langues.

En enregistrant des contes lus ou racontés, ils pourront distinguer discours oral et écrit. Des versions simplifiées et théâtralisées permettront de jouer des contes en langue allemande.

Une exposition bilingue au CDI permettra de présenter les travaux à l’ensemble de la communauté éducative.

Temps 1 : séance 1

Objectif : Constituer une « mindmap » sur le thème des contes merveilleux/Märchen en Europe du 17e – 19e siècle. Activité bilingue allemand / français.

– Rassembler sous forme de mindmap des titres, des auteurs et établir des liens entre contes et auteurs. Veillez à y intégrer les trois contes de Richtig clever! Lernpaket 4: Rotkäppchen, Hänsel und Gretel, Dornröschen et ceux présentés dans Spontan 1/Spontan 1 neu: Die Bremer Stadmusikanten et Rumpelstilzchen .
– Pour les contes évoqués, les élèves seront également invités à nommer en allemand et en français les personnages (noms propres, leurs fonctions éventuelles) les animaux ainsi que des lieux qui y jouent un rôle-clé.

Temps 2séances 2 et 3

Objectif : Raconter un conte dont on se souvient. Expression orale en continu /expression orale en interaction. Langue de communication : le français.

– Chaque élève inscrit sur une feuille le titre d’un ou deux contes qu’il pense pouvoir raconter. Après 5 minutes de réflexion silencieuses, quelques contes sont présentés par des élèves. Les autres élèves peuvent compléter, améliorer, rectifier.

En deuxième partie de séance, analyser les productions orales : les temps utilisés, le style, le niveau de langue utilisée (simple/complexe…), l’effet sur l’auditoire. Rassembler les points caractéristiques et créer en commun une fiche de co-évaluation pour l’expression orale en continu utilisable dans ce contexte et pour des productions en langue française.

Temps 3séances 4 et 5

Objectif : Recherches par groupe des biographies et œuvres des Perrault et des Frères Grimm. Préparation d’une synthèse par chaque groupe. Langue pour la compréhension : français et allemand. Pour l’expression : français.

– Axes de recherche par groupe : Constituer une biographie d’un des trois auteurs, sélectionner des documents iconographiques qui permettent de l’illustrer. Les élèves travailleront avec des copies de documents originaux (gravures, tableaux, reproductions de couvertures d’éditions historiques, itinéraires…) ou des encyclopédies adaptées à l’objectif recherché. Les documents retenus par la suite pourront être intégrés dans l’exposition.

Chaque groupe prépare deux interventions à réaliser lors des séances 6 et 7 devant la classe entière :
– Perrault et, successivement, Jakob et Wilhelm Grimm sont joués à tour de rôle par un élève du groupe concerné qui se présente à la 1re personne du singulier – en Français pour Perrault, en allemand pour les Frères Grimm. Si quelques élèves de la classe ne parlent pas l’allemand, les élèves germanistes pourront servir de médiateurs. Cette présentation peut se faire en interaction orale avec la classe ou avec certains membres du groupe en question. La communication ne doit pas dépasser les compétences maîtrisées en langue étrangère (se présenter, dire sa date de naissance, sa profession, son lieu d’habitation, ce qu’il aime bien faire, ses goûts, ses préférences, indiquer la langue qu’il parle, poser des questions simples..).
– Chaque groupe passe ensuite au compte rendu oral plus construit et plus étoffé en langue française. Des données pourront au fur et mesure être inscrites sur deux cartes différentes : une carte de la France de l’époque de Charles Perrault, une autre qui montre l’espace germanophone au temps des Frères Grimm. La réparation des rôles lors de l’exposé sont à régler en amont. Chaque élève doit avoir un rôle.

A la fin des exposés, un bilan est effectué en dialoguant avec la classe.

Temps 4 : séances 6 et 7

Objectif : Lecture, compréhension et lecture à haute voix. Certains contes (une dizaine) font maintenant l’objet d’un travail plus approfondi. Privilégiez les contes assez connus qui permettent des rapprochements aisés entre les contes de Perrault et de Grimm (voir ci-dessus séance 1) et offre la possibilité d’une approche contrastive. Lecture et compréhension des textes en français (version originale ou traduits de l’allemand) et en allemand (pour les versions simplifiées et illustrées).

– Choix en classe en exposant les critères et créations de groupes de travail. Les élèves disposent des documents nécessaires (versions numériques ou papier).
– Lecture et analyses de contes retenus. Chaque groupe de travail a une mission particulière au sujet d’un conte identifié (longueur du texte, figures de style, dénouement, morale éventuelle…).
– A l’intérieur de chaque groupe de travail, les élèves ont à étudier des textes en français et en allemand.
– Chaque conte retenu est à préparer pour la lecture à haute voix dans différentes versions : lectures en français d’un texte original (Perrault et/ou Frères Grimm) ainsi que des versions simplifiées (français ou allemand) ou très simplifiée (dans le cadre d’un album pour jeunes enfants). Chaque élève doit participer à la lecture lors de la mise en commun.
– Choix d’illustrations pour chaque version du conte en indiquant, si possible, la source et l’auteur ainsi que l’année de création.

Temps 5 : séances 8 et 9

– Présentation du travail effectué par chaque groupe de travail avant la lecture à haute voix.
– Enregistrement vidéo (si possible) ou audio des lectures.

Évaluation des lectures en distinguant les lectures en allemand et en français.

Temps 6 : séances 10 et 11

Préparation et réalisation de l’exposition.

– En fonction du lieu d’exposition, des supports ainsi que des possibilités techniques de l’établissement. Y intégrer les enregistrements des contes lus par les élèves (allemand/français), une carte de la Route des contes des Frères Grimm (Deutsche Märchenstraße).
– Y insérer les travaux réalisés en parallèle en Arts plastiques et en Musique.

Temps 7 : séance 12

Présentation de l’exposition à la communauté éducative.